Prises de terre

La prise de terre est un élément fondamental de toute installation électrique, protégeant à la fois les équipements et les personnes des différences de potentiel dangereuses.

Dans un système de protection contre la foudre, la prise de terre est un élément indispensable, car c’est là où le courant de la foudre est dispersé. Chaque conducteur de descente doit avoir une prise de terre, constituée d’éléments conducteurs, en contact avec le sol, capables de disperser le courant de la foudre.

Selon la Réglementation Électrotechnique de Basse Tension (REBT) espagnole : « Les mises à la terre sont établies principalement dans le but de limiter la tension que, par rapport à la terre, les masses métalliques peuvent présenter à tout moment, en assurant l’action des protections et en éliminant ou réduisant le risque que peut représenter une défaillance du matériel électrique employé »..

Les objectifs d’un système de mise à la terre en basse tension sont les suivants :

  • Assurer la sécurité des personnes en limitant la tension de contact.
  • Protéger les installations en créant un chemin de faible impédance.
  • Améliorer la qualité du signal en minimisant le bruit électromagnétique.
  • Établir une référence de potentiel par l’équipotentialité du système.

Comment obtenir une bonne prise de terre

Pour obtenir une prise de terre efficace, il est indispensable d’obtenir une faible résistance de de mise à la terre (résistance de terre), en utilisant des conducteurs ayant une haute résistance à la corrosion et une section suffisante pour supporter le courant attendu. Il convient également de réaliser les interconnexions de ces conducteurs par des liaisons réalisées par soudure exothermique ou aluminothermique.

Les autres facteurs déterminants d’une prise de terre sont les suivants :

  • Pour pouvoir mesurer régulièrement la résistance de la prise de terre, il est nécessaire de placer un regard de visite.
  • L’humidité du sol réduira la résistance de terre.
  • Les composés améliorateurs de terre réduisent la résistivité du sol.
  • Les installations électriques ou de gaz enterrées doivent être connues pour respecter la distance de sécurité spécifiée dans chaque cas.
  • Les conduites enterrés ou les réservoirs d’eau doivent être connus pour permettre une connexion équipotentielle de la terre avec eux.

Pour obtenir une résistance de mise à terre adéquate dans des terrains à résistivité élevée, il convient d’utiliser soit des électrodes spéciales pour terrains de faible conductivité, soit des électrodes profondes ou des boucles à fond de fouille.

Prise de terre pour systèmes de protection contre la foudre

Dans un système de protection contre la foudre, que ce soit avec des paratonnerres à dispositif d’amorçage ou avec des cages maillées et des pointes Franklin, la prise de terre est un élément indispensable, car c’est par elle que s’écoule le courant de la foudre. Chaque conducteur de descente doit avoir sa prise de terre.

Les normes recommandent que la résistance de la prise de terre du paratonnerre, séparée de tout autre élément, soit inférieure à 10Ω. D’autre part, il faut tenir compte du fait que la foudre est un courant impulsionnel, il est par conséquent important que l’impédance de la prise de terre ne soit pas élevée. Il n’est donc pas conseillé d’utiliser un seul élément de grande longueur.

L’utilisation d’électrodes profondes est intéressante si la résistivité de la surface est particulièrement élevée et si les couches inférieures du sol sont plus humides. Pour l’écoulement du courant de la foudre, des configurations de type radial en triangle ou en pattes d’oie sont préconisées.

De manière générale, il est recommandé de raccorder la prise de terre des paratonnerres aux autres prises de terre existantes de l’installation, de préférence avec un éclateur d’isolement, afin d’éviter les problèmes de bruits et de couplage galvanique.

Demandez plus d’informations

Je souhaite être contacté(e) par un expert.

Je souhaite recevoir des informations et actualités concernant Aplicaciones Tecnológicas.