Les “ feux de racines”, causés par la foudre, provoquent des incendies qui pourraient être évités avec l’aide des détecteurs d’orage ATFLASH Sensor et ATSTORMv2

Les feux de racines, causés par la foudre, peuvent provoquer de grands incendies forestiers y compris des jours après l’orage

Parfois, lorsqu’un coup de foudre touche un arbre, il se peut que le courant soit la cause d’une augmentation très élevée de la température à l’intérieur de ce dernier mais, à cause de l’humidité ou le manque d’oxygène de l’arbre, qu’il ne brûle pas immédiatement. Il risque toutefois de provoquer une combustion lente à l’intérieur de l’arbre ou à ses racines qui, lorsque l’humidité diminue ou lorsque l’air arrive des heures y compris des jours après l’orage, produit une flamme provoquant un incendie pouvant calciner des hectares de forêt.

La seule façon de détecter avec suffisamment de temps ces feux de racine provoqués par la foudre  sont les senseurs ou capteurs d’infrarouges qui signalent les augmentations de température localisées. L’installation de détecteurs d’orage,  tels que le ATSTORMv2 et le ATFLASH Sensor, permet de collaborer dans la recherche de manière préventive en indiquant les zones dans lesquelles ce phénomène peut se produire. Les deux détecteurs ont la capacité de communiquer leurs alarmes grâce à un émetteur visible à distance.

Télécharger ici plus d'informations sur le ATFLASH Sensor et ATSTORMv2