Aplicaciones Tecnológicas présente ses dernières publications scientifiques à l’ILPS 2018 à Shenzhen (Chine)

Cette semaine a lieu la quatrième édition de l’ILPS (International Lightning Protection Symposium). Ce symposium international sur la protection contre la foudre, organisé par ILPA (International Lightning Protection Association), se déroule du 23 au 26 octobre 2018 dans la ville de Shenzhen en Chine.

L’ILPS, événement organisé tous les deux ans, est l’un des rendez-vous les plus importants dans le domaine de la protection contre la foudre et se déroule pour la première fois en dehors de l’Europe. L’occasion de découvrir et de prendre connaissance en direct des dernières avancées scientifiques et technologiques en matière de protection contre la foudre.

Aplicaciones Tecnológicas a participé à ILPS dans toutes les éditions tenues à ce jour et participera également cette année au symposium organisé en Chine lors duquel elle présentera deux articles.

Aplicaciones Tecnológicas présente les dernières publications de son équipe de Recherche à l’ILPS 2018

David Ruiz, Docteur en génie électrique et responsable de la protection externe à Aplicaciones Tecnológicas, a présenté lors du symposium ILPS Shenzhen 2018, deux exposés qui reflètent certaines des dernières recherches effectuées par l’équipe de Recherche et Développement de l’entreprise.

Aplicaciones Tecnológicas présente les dernières publications de son équipe de Recherche à l'ILPS 2018

Le premier article, intitulé Alarm Evaluation Eethods for Thunderstorm Warning Systems, propose une méthode d’évaluation des alarmes émises par les détecteurs d’orage, en particulier par ceux se basant sur la mesure du champ électrostatique.

Le second article présenté s’intitule A New and Unified Approach for Calculating the Protected Volume of Different Lightning Air Terminals. Electrostatic Contour- Rolling Sphere Method – EC-RSM (Nouvelle approche pour calculer le volume protégé par différents capteurs de foudre. Méthode de la sphère fictive avec contour électrostatique). Le document passe en revue les incohérences entre les différentes méthodes utilisées pour positionner les capteurs et propose un nouveau point de vue, basé sur les résultats obtenus de la simulation du champ électrostatique.