Comment protéger les travailleurs face au risque d’un choc électrique causé par l’impact direct de la foudre

Les coups de foudre sont des décharges d’électricité statiques dont la formation est impossible à éviter. Cependant, nous pouvons mettre des moyens pour protéger et prévenir les travailleurs face au risque d’un choc électrique par un impact direct de la foudre.

Dans la Note Technique de Prévention (NTP) 1.084, publiée par l’Institut National de Sécurité et d’Hygiène au Travail, à laquelle Aplicaciones Tecnológicas a eu le plaisir de participer, les principaux risques et facteurs de risque en relation avec les phénomènes orageux et les équipements électriques sont expliqués.

Le choc électrique dû à l’impact direct sur les personnes qui exercent leurs métiers à l’extérieur peut se présenter quand, en présence d’orages électriques, des travaux dans des espaces ouverts sont réalisés comme : les activités agricoles ou d’élevage, les installations d’équipements sur les toits, les travailleurs situés sur des plateformes pétrolières, aéroports, ports, entretien des lignes électriques ou éoliennes, édification pendant sa construction, etc.

Pour protéger contre le risque de choc électrique causé par l’impact de la foudre, d’après la NTP 1.084 concernant la prévention des risques professionnels occasionnés par la chute d’un coup de foudre, il existe des mesures de protection permanentes et temporelles. Dans les mesures de protection permanentes, se trouvent les paratonnerres et les parafoudres contre les surtensions, qui exigent une installation fixe sur les structures et les équipements à protéger. Les mesures temporaires, sont quant à elles, adoptées lorsqu’un système de détection d’orages alerte d’un risque imminent d’impacts de coups de foudre, mais celles-ci sont désactivées quand le risque disparait. Ces mesures de protection temporaires complètent les permanentes, mais ne pourront jamais les remplacer.

Parallèlement aux mesures de protection, des normes de sécurité doivent être établies et suivies par tous les travailleurs pouvant être exposés au risque de choc électrique à cause de l’impact direct de la foudre.