Terrains de golf: le danger des orages

Il y a deux données très significatives à prendre en compte lorsqu’on évalue le danger que constitue la foudre sur les terrains de golf. Le premier est que le nombre annuel moyen de décès sur les terrains de golf dans le monde est de 13 personnes, dont la majorité est due aux décharges électriques causées par les orages. Le second chiffre est que 5% de tous les décès dus à la foudre aux États-Unis surviennent sur les terrains de golf.

Selon une étude américaine menée par le National Lightning Safety Council, le nombre de décès par foudre aux États-Unis entre 2006 et 2018 s’est élevé à 369. Cette étude détaillée a sans aucun doute mis en évidence des pourcentages à prendre en compte pour une amélioration de la prévention et la protection contre les décharges électriques.

L’étude, menée par le spécialiste de la protection John S. Jensenius, montre également que les activités de loisirs de plein air ont contribué à 62 % de tous les décès par décharges électriques, alors que le sport, au sein de ces activités, ne représentait que 13 % du total.

Les statistiques suivantes montrent la répartition des décès dans le domaine du sport. Le football est le sport qui a enregistré le plus grand nombre de décès dus à la foudre (38 %), suivi du golf (31 %).

C’est pourquoi la plupart des terrains de golf ont élaboré un ensemble de lignes directrices sur la façon d’agir en cas d’orage. Des clubs comme Wimbledon ou Wells ou même l’USGA (United States Golf Association) conviennent qu’en cas d’orage, personne ne doit se trouver sur le parcours exposé au danger, et il est recommandé de chercher refuge. Cependant, des recherches récentes montrent que, sur les terrains de golf, il y a autant de décès de personnes en train de jouer que de personnes qui cherchent refuge en raison de l’alerte qui n’arrive pas ou qui arrive trop tard.

Le Guide pour l’organisation de compétition, en vigueur depuis le 1er janvier 2009 et révisé en janvier 2012, précise au chapitre 6.8 « Conditions météorologiques défavorables et suspension du jeu » ce qui suit :

« Bien que le Comité ne doive pas suspendre le jeu s’il cela n’est pas complètement nécessaire, il est de sa responsabilité de faire tout son possible pour protéger les joueurs du mauvais temps et de la foudre et ne doit donc prendre aucun risque à cet égard… ».

« Si le comité est averti d’un orage qui approche, il devra suspendre la partie avant qu’il n’arrive afin de donner aux joueurs le temps de se mettre à l’abri ou de retourner au pavillon du club. Afin d’aider les joueurs à se protéger, une procédure d’évacuation devra être organisée. Cela peut nécessiter l’envoi de moyens de transport à différents endroits du terrain avant le mauvais temps pour transporter les joueurs aux vestiaires du club lorsque la partie est suspendue. Il est également important que le Comité prévienne les spectateurs de l’arrivée d’un orage… ».

Plusieurs des articles qui étudient le danger de foudroiement sur les terrains de golf s’accordent à dire qu’il est préférable de connaître le danger avant qu’il ne se produise. Parce qu’au moment où les éclairs sont visibles, le danger est réel. La règle 30/30 n’est en aucun cas un gage de sécurité.

Dans le R&A Rules Limited Guide to Organize a Competition, il y a également une section spécifique intitulée : « ANNEXE H – Conseils de sécurité en cas de foudre, suspension du jeu et plan d’évacuation du terrain ».

Conseils de sécurité contre la foudre selon R&A :

Il convient de chercher :

  • Un grand bâtiment fermé et permanent.
  • S’il n’y a pas de bâtiment fermé, un véhicule tel qu’une voiture ou une camionnette est une alternative appropriée.
  • S’il n’y a ni bâtiment ni véhicule, se rendre dans la zone la plus basse possible.

Il faut éviter :

  • De s’abriter sous de grands objets tels que des arbres et des poteaux.
  • Petits abris pour la pluie et le soleil.
  • Grands espaces ouverts, zones humides ou surélevées.
  • D’être en contact avec des objets métalliques tels que les clubs de golf, les chariots, les voiturettes de golf, les clôtures, les machines électriques et d’entretien du terrain, les lignes électriques.

Mais ces recommandations ne sont pas seulement une question d’études, de nombreux sites ont déjà installé des systèmes locaux de détection d’orages qui permettent d’alerter suffisamment à l’avance et donc de prendre les mesures préventives nécessaires tant pour les golfeurs que pour les personnes se trouvant sur le terrain. Comme le dit le Dr Glen Couchman, un expert en blessures sur les terrains de golf,  » il est possible qu’aucun de ces problèmes médicaux ne se produise sur votre parcours, mais s’ils se produisent, une action précoce aidera à en minimiser les conséquences.

Principaux avantages d’un système d’alerte précoce pour la prévention des risques d’orages

La détection locale d’orages prévient les risques professionnels et personnels liés à la foudre. Le guide d’application pour déterminer la nécessité d’un système de détection, ainsi que les types de dispositifs existants, sont décrits dans la norme UNE-EN IEC 62793.

Le système ATSTORM®, système local expert d’alerte précoce pour la prévention des risques d’orages d’Aplicaciones Tecnológicas, est capable de détecter en temps réel toutes les phases de l’orage (détecteur de « classe A » selon la norme de référence), ce qui en fait le système idéal pour la prévention des risques professionnels liés à la foudre dans un sport aussi sensible que le golf.

  • Double technologie de détection pour une détection plus précise :

La surveillance du champ électrostatique permet de détecter la formation d’orages sur le terrain de golf des dizaines de minutes à l’avance, ainsi que sa dissipation, permettant d’optimiser les temps d’arrêt.

La surveillance du champ électromagnétique permet également de détecter les orages actifs approchant dans un rayon de 40 km.

  • Technologie entièrement électronique et aucune pièce mécanique en mouvement : les obstructions, l’usure, les pannes et l’entretien peuvent être évités.
  • Suivi ininterrompu, garantissant la collecte correcte des informations et la supervision permanente par une équipe hautement qualifiée.
  • Système expert : amélioration continue de ses algorithmes, augmentant son adaptation aux caractéristiques de sa localisation et par conséquent la performance des alertes.
  • Systèmes flexibles d’alerte et de gestion : il dispose d’une application avec alertes push sur les appareils mobiles pour un contrôle instantané du risque de foudre sur le terrain, permettant à travers un portail web privé que l’utilisateur soit en mesure de visualiser le risque dans ses installations et prendre les mesures nécessaires pour y faire face.

Il dispose également d’un système de courrier électronique et d’un système d’automatisation au moyen de modules relais à distance qui permet l’activation/désactivation des systèmes d’alarme sur l’ensemble du terrain, des sirènes, des signaux, etc. Une flexibilité totale dans la gestion des alertes en temps réel pour que tous les golfeurs et employés soient informés.

  • Système d’alimentation électrique autonome : les stations de mesure sont équipées de panneaux solaires pour une autonomie totale, ainsi que de batteries intégrées et d’une alimentation CA supplémentaire qui sert de système de secours assurant un fonctionnement continu.

Si vous souhaitez en savoir plus sur le détecteur d’orage ATSTORM® pour votre terrain de golf, vous pouvez nous contacter ou vous inscrire à l’une des sessions d’information d’Aplicaciones Tecnológicas destinées aux professionnels du secteur.