Accident ferroviaire en Chine: comment protéger les trains des impacts de la foudre

La décharge de la foudre génère une surtension qui a provoqué une faille dans les systèmes électriques et électroniques, en paralysant le train et les communications. Les dispositifs de protection contre les surtensions tels que ceux des séries ATPV et ATLINE, évitent de graves dommages provoqués par un orage électrique.

La récente catastrophe causée par la collision de deux trains en Chine met en évidence la nécessité d’installer des systèmes de protection contre la foudre sur les moyens de transport, capables de prévenir les risques pour les personnes, les équipements et les installations.

Un train est une structure métallique qui équivaut à un maillage conducteur, et en ce sens, l’impact direct de la foudre ne produit pas de dommages sur la structure du chemin de fer. Toutefois, cela n’empêche pas les surtensions sur les lignes électriques qui endommagent et même  paralysent dangereusement les équipements internes comme dans le cas du train à grande vitesse chinois.

À Aplicaciones Tecnológicas,  nous avons conçu des dispositifs visant à protéger efficacement les systèmes électriques et électroniques utilisés dans les chemins de fer:  

  • Série ATPV: parafoudre de haute tension nominale (750V en locomotives), conçu pour protéger les équipements connectés à la ligne électrique. L’installation de cette protection dans le train chinois aurait évité son arrêt.
  • Série ATLINE: parafoudre pour les lignes de données. Les surtensions transitoires provoquées par l’impact d’un coup de foudre génèrent des tensions résiduelles qui endommagent  les équipements électroniques comme ceux utilisés dans les communications. L’installation de ce parafoudre aurait permis de conserver une communication du train chinois avec les centres d’urgence pertinents.

Information technique détallée: Série ATPV / Série ATLINE