Dangers des orages dans les exploitations agricoles et d’élevage

Les orages électriques constituent une menace majeure pour les exploitations agricoles et d’élevage, les plus sensibles étant les exploitations d’élevage dites extensives : celles qui disposent de grandes surfaces de terrain pour l’élevage du bétail à l’air libre.

Les exploitations agricoles et d’élevage utilisent efficacement les ressources fournies par leur environnement naturel. Les animaux sont élevés en liberté et, en cas de conditions météorologiques défavorables, ils risquent d’être directement ou indirectement frappés par la foudre.

Le fait de disposer à l’avance d’informations fiables permet d’engager des mesures préventives pour éviter les éventuels effets destructeurs de la foudre.

 

Risques pour les exploitations agricoles et d’élevage en cas d’orage électrique :

  • Coup de foudre direct
  • Risque de tension de pas

Si la foudre frappe le sol ou une zone boisée à proximité du bétail, le courant de la foudre se disperse dans le sol, provoquant d’énormes différences de potentiel dans un espace restreint. La tension entre les pattes d’un animal peut atteindre des kilovolts. Cela est particulièrement dangereux pour les animaux à quatre pattes, car le courant dû à cette différence de potentiel peut traverser leur cœur, provoquant leur mort.

  • En raison d’une défaillance des équipements de sécurité, tels que les régulateurs de température dans les élevages de volaille.
  • Par des incendies provoqués par la foudre.

De plus, les effets directs et indirects de la foudre peuvent causer des dommages aux équipements électriques et électroniques sensibles (automates, ordinateurs, …) qui sont de plus en plus utilisés dans les exploitations agricoles et d’élevage.

Actualités internationales sur ce sujet

La foudre tue 129 chèvres dans un village de Cáceres

« L’éleveur a contacté le vétérinaire de Jaraíz de la Vera et sa compagnie d’assurance « pour voir s’ils peuvent l’aider d’une manière ou d’une autre », car la perte de ces 129 chèvres signifie la perte de « plus d’un cinquième de son troupeau ».

Un coup de foudre provoque la mort de 22 000 poules dans une ferme de Traiguera

« L’agriculteur de Traiguera devra faire face à des pertes évaluées à environ 100 000 euros. En calculant une moyenne de 2 euros par kilo de volaille, le prix du marché, et deux kilos par animal, la perte pourrait être de plus de 45 000 kilos de viande et 90 000 euros ».

Brésil : la foudre tue 141 bovins dans une ferme

« Sur les 141 animaux de race nélore morts, 140 étaient des vaches qui avaient été fécondées par insémination artificielle et devaient mettre bas en août prochain.

 Les dommages subis pour le propriétaire de la ferme ont apparemment atteint environ 34 450 dollars, selon les éleveurs de la région. (EFE) ».

Colombie : La foudre tue 16 bovins à Santander

« 16 bovins ont été tués par la foudre qui a frappé le sol d’une ferme d’élevage située dans la municipalité de Coromoro. Aucun des bovins n’a pu être sauvé du foudroiement ; les pertes s’élèvent à 25 millions de dollars ».

Comment éviter la mort du bétail causée par la foudre ?

La protection contre la foudre dans ce type d’installation est parfois compliquée par son extension, le contact direct avec le sol, la mobilité des équipements, … Chaque cas peut présenter des problèmes différents et doit être étudié séparément. Mais il existe des mesures de protection qui peuvent et doivent être appliquées pour prévenir les dommages aux personnes, aux animaux, aux structures et aux équipements.

Aplicaciones Tecnológicas, S.A. met à votre disposition toutes les technologies de protection contre la foudre : protection extérieure avec pointes et maillages ainsi que des paratonnerres à dispositif d’amorçage, une large gamme de dispositifs de protection contre les surtensions et le détecteur d’orages le plus avancé, capable notamment d’avertir de la formation d’un orage dans la zone à protéger avant que des décharges électriques atmosphériques (foudre) ne se produisent :

Système externe de protection contre la foudre

Les paratonnerres à dispositif d’amorçage (PDA) protègent une surface plus grande que les pointes simples. Installés sur une structure, ils peuvent protéger à la fois la structure et ses environs et peuvent également protéger les zones ouvertes. Il convient de noter qu’ils doivent toujours être au moins 2 mètres au-dessus de tous les objets à protéger (y compris les arbres), qu’ils protègent au maximum 100 mètres autour d’eux et qu’il existe toujours un risque de tension de pas autour d’eux sur les sols non asphaltés.

Le paratonnerre DAT CONTROLER® REMOTE utilise le champ électrique ambiant comme seule source d’énergie. Il est totalement autonome, ne requiert aucun entretien et son fonctionnement peut être vérifié à tout moment.

Protection contre les surtensions transitoires et permanentes

Selon le Guide d’application du Règlement Électrotechnique de Basse Tension (REBT), l’installation d’une protection contre les surtensions est obligatoire dans les exploitations d’élevage, les piscicultures et autres installations où la vie des animaux est mise en danger en cas de défaillance des équipements électriques et électroniques. Des dispositifs de protection contre les surtensions (SPD) sont installés sur toutes les lignes entrant dans la structure (alimentation électrique, téléphone, données…) et dérivent le courant de la foudre vers la terre, protégeant ainsi les équipements. Les protections habituelles des lignes (magnétothermiques, différentielles) agissent trop lentement et n’évitent pas les effets de la foudre.

Protection préventive : détecteur d’orages ATSTORM®

La détection des orages peut, dans de nombreux cas, être la mesure de protection la plus efficace pour les grandes zones extérieures. Le détecteur d’orages ATSTORM® est un outil idéal pour les exploitations d’élevage car il permet de prendre à l’avance les mesures nécessaires pour minimiser les effets de la foudre.

Fonctionnement du détecteur d’orages ATSTORM®

Le système de détection d’orages ATSTORM® évalue le champ électrostatique et électromagnétique dans la zone à protéger. La surveillance locale est effectuée au moyen de deux types de capteurs qui évaluent le risque d’orages électriques :

La surveillance du champ électrostatique permet de détecter les conditions qui précèdent la formation d’orages électriques sur le lieu à protéger. La surveillance du champ électromagnétique permet de détecter les orages actifs qui s’approchent dans un rayon de 40 km.

L’objectif du système ATSTORM® est d’identifier, avec la plus grande anticipation, le risque de formation ou d’approche d’un orage électrique sur l’exploitation agricole ou d’élevage, permettant de prendre à temps des mesures préventives (évacuation du bétail, activation de générateurs électriques alternatifs…).

Si vous souhaitez en savoir plus sur nos systèmes de protection contre la foudre, vous pouvez nous contacter ou vous inscrire à l’une des sessions d’information d’Aplicaciones Tecnológicas destinées aux professionnels du secteur en cliquant ici.